English
Sélectionner une page

La mosaïc plastie : une solution technique de greffe du cartilage

Pourquoi faire une greffe du cartilage ?

mosaicplastieLe cartilage qui recouvre les os assure le jeu et la mobilité des articulations. C’est une substance fragile qui peut subir des lésions entraînant douleurs et gênes de façon plus ou moins importante. Malheureusement, le cartilage abîmé n’a pas la capacité de se reformer.
Lorsque l’usure du cartilage n’est pas trop étendue, il est aujourd’hui possible de le reconstituer à l’aide d’une greffe. Grâce à cette opération, on parvient à éviter le développement d’une arthrose, c’est-à-dire à stopper l’endommagement plus important du cartilage que cette première lésion risque d’engendrer.

La technique de la mosaïc plastie (ou plastie en mosaïque)

La mosaïc plastie est une technique récente pour la greffe du cartilage du genou. Elle consiste à prélever des petites « carottes » d’os et de cartilage, également appelées « plots ». Ces prélèvements sont réalisés à des endroits peu sollicités de l’articulation pour que leur retrait n’ait pas de conséquence.
La zone du « défect », autre nom de l’endroit endommagé, est préparée pour recevoir la greffe. On réalise pour ce faire un trou légèrement plus petit que le plot. On insère ensuite la carotte dans la « logette » ainsi créée. Cette opération peut être multipliée pour réaliser plusieurs greffons.

Quand choisir de pratiquer une mosaïc plastie ?

La première condition de réalisation d’une mosaïc plastie concerne la taille de la lésion. En effet, il n’est pas possible de réaliser une greffe totale du cartilage. Le défect doit faire quelques cm2 tout au plus. Il ne peut en outre faire l’objet d’une greffe que s’il est situé à des endroits précis du genou. Enfin, la zone entourant la partie à greffer doit être en bon état.
Globalement, cette intervention est plutôt recommandée à des patients jeunes qui sont victimes de lésions très localisées du cartilage. Ce type de lésions apparaît généralement à la suite d’un traumatisme ou d’une d’une ostéochondrite disséquante.
On pourra également envisager une mosaïc plastie en cas de lésions profondes du cartilage, dès lors que celles-ci sont très localisées.

Suites et résultats

La mosaïc plastie est une intervention pour laquelle il faut compter 3 jours d’hospitalisation.
Les suites de l’opération sont assez longues, la marche avec appui étant interdite pendant toute la période de consolidation des greffes. La marche se fait par conséquent avec des béquilles pendant 1 mois et demi.
La mosaïc plastie donne de bons résultats à court et moyen termes, résultats qui n’ont pas encore pu être mesurés à long terme du fait de la relative nouveauté de cette technique.