Menu

Menu

Traitement fracture du coude à Paris - Dr Paillard: Chirurgien orthopédique

Fracture du coude : combien de temps ?

Vous souffrez d’une fracture du coude et souhaitez davantage d’informations à ce sujet ? Définition, durée, causes, prévention et diagnostic, tous les détails sont ci-dessous.

Fracture du coude

Fracture coude : définition

Le coude est une articulation du membre supérieur : il relie l’avant-bras au bras. Il constitue ainsi le point de jonction entre les extrémités proximales du cubitus et du radius (les os de l’avant-bras), avec l’extrémité distale de l’humérus (l’os du bras). La pointe du coude est constituée par l’olécrane, une saillie osseuse formée par l’extrémité proximale du cubitus.

L’articulation du coude permet d’étendre le bras et de le fléchir. Elle peut être compromise, notamment lors de fractures.

Les fractures du coude peuvent impliquer l’olécrane (fracture de l’olécrane), le radius (fracture de la tête du radius) ou l’humérus (fracture de l’humérus distal).

Il y a 3 types de fractures du coude :

  • Type I : les fragments osseux restent unis ;
  • Type II : une grande portion d’os est touchée, présentant souvent un déplacement ;
  • Type III : de multiples fragments d’os sont touchés et l’articulation et les ligaments présentent des dommages significatifs.

Les fractures de types I et II ne nécessitent généralement pas de chirurgie, un traitement orthopédique pourra être suffisant. Cependant, la fracture du coude de type III nécessitera forcément un traitement chirurgical, ceci afin de retirer les fragments d’os et réparer les dommages aux tissus mous.

Le protocole classique pour soigner un coude cassé est l’immobilisation du coude pendant une durée d’au minimum un mois et demi, suivie d’une rééducation chez un kinésithérapeute. Cette rééducation est essentielle après le retrait de l’attelle ou du plâtre pour éviter la raideur du coude, se manifestant par une limitation de la mobilité du coude et du poignet, véritable handicap pour la vie quotidienne du patient.

La durée d’arrêt de travail pour la fracture du coude dépend du type de fracture, du traitement (chirurgical ou orthopédique) et de la sédentarité du travail. Selon l’HAS, la durée indicative de l’arrêt de travail est de 7 jours en cas de traitement orthopédique et de travail sédentaire, jusqu’à 90 jours pour un travail physique lourd. Ce temps d’arrêt de travail sera bien entendu adapté par votre médecin suivant votre situation.

Quant au temps de guérison pour la fracture du coude, il varie entre 6 mois à 1 an, selon le degré de gravité de la fracture.

Dans le cas d’une reprise d’activité sportive, le port d’une attelle coude est vivement recommandé après l’immobilisation. Cette reprise d’activité doit se faire progressivement, après avis de votre médecin et contrôle radiographique, et ce afin de ne pas entraîner de séquelles pouvant engendrer l’installation de douleurs chroniques.

Fracture du coude : causes et facteurs de risques

La fracture de l’olécrane est causée par des chocs directs (telle qu’une chute sur le coude fléchi, face postérieure) ou indirects (telle qu’une chute sur la paume de la main, avec le bras tendu).

La fracture de la tête du radius survient presque toujours suite à un accident (collision) ou une chute sur un bras tendu, principalement chez l’enfant et l’adulte actif. De tels accidents se produisent fréquemment lors de chutes à vélo ou en moto, en tombant sur le coude fléchi. Cette fracture est moins fréquente après 65 ans, les personnes âgées ayant davantage de probabilités de se casser le poignet plutôt que le coude.

La fracture de l’humérus a des causes similaires à celle de la tête du radius, mais survient davantage chez l’enfant.

Les fractures du coude peuvent également être causées par l’ostéoporose chez les personnes âgées et les métastases d’une tumeur maligne.

Fracture du coude : symptômes

La fracture du coude provoque des douleurs immédiates et intenses après l’accident, rendant très douloureux le simple fait de bouger le coude.

Si vous souffrez d’un coude cassé, vous aurez de grandes difficultés à tendre le bras totalement, et vous constaterez également une sensibilité au toucher sur un côté du coude.

Votre bras est susceptible de gonfler, la fracture faisant que du sang s’étend dans l’articulation du coude. Un engourdissement et une décoloration de votre coude peuvent également apparaître.

Dans les cas les plus sévères, on peut apercevoir l’os à travers la plaie : on parle alors de fracture ouverte du coude.

Lorsque les nerfs sont touchés, la fracture du coude peut amener à des troubles de la sensibilité, voire à une paralysie.

Fracture coude : prévention

La fracture du coude est causée par des chocs ou des chutes. Pour la prévenir, il convient d’éviter les situations potentiellement dangereuses, et de porter des protections adaptées lors d’une pratique sportive intensive / extrême.

Les enfants ainsi que les personnes souffrant d’ostéoporose sont également à surveiller, leurs os étant plus fragiles que la moyenne.

Par ailleurs, une alimentation adaptée dès le plus jeune âge favorisera des os solides, en apportant suffisamment de vitamine D, de calcium et de protéines. L’arrêt du tabac, la modération de la consommation d’alcool, ainsi que le maintien d’un poids correct sont également indiqués pour une bonne santé osseuse.

Fracture du coude : diagnostic

Examen clinique

Pour diagnostiquer votre fracture, le médecin procédera à un interrogatoire, vous demandant de décrire précisément ce qu’il s’est passé ainsi que vos symptômes.
Il examinera également votre coude en vous demandant de le bouger doucement, afin de déterminer si vos ligaments sont touchés.

Dans le cas d’une fracture ouverte, il conviendra de nettoyer la plaie attentivement pour ne pas risquer l’infection.

Les signes visibles (épanchement, tuméfactions, malposition, etc.) ainsi que la description de l’accident permettront à votre médecin de poser le diagnostic et de vous guider vers le traitement adéquat, conservatif ou chirurgical.

Examen d’imagerie

Afin de vérifier son diagnostic, votre médecin réalisera des radiographies sous différents angles. Celles-ci lui permettront de déceler si du liquide est présent dans l’articulation du coude, très fréquemment présent dans ce type de fracture.

Commentaires

N’hésitez pas à laisser un commentaire au Dr Philippe Paillard, il vous répondra dans les meilleurs délais