Menu

Menu

Chirurgie du coude: Mise en place d'une prothèse du coude à Paris - Dr Paillard

Chirurgie du coude : prothèse du coude

La chirurgie prothétique du coude est une opération chirurgicale de plus en plus pratiquée en France. Dans cet article, découvrez les principales causes de la mise en place d’une prothèse du coude, ainsi que les résultats attendus pour les patients.

Prothèse de coude

Définition des pathologies naturelles et traumatiques du coude

Il existe un certain nombre de pathologies du coude pouvant nécessiter une opération chirurgicale. Les principales pathologies associées à la mise en place d’une prothèse du coude sont les suivantes :

  • La polyarthrite rhumatoïde, maladie inflammatoire touchant les articulations. Elle consiste en la destruction progressive de l’articulation du coude et engendre une déformation des os puis une arthrose. Cette pathologie est relativement douloureuse et handicapante pour les patients.
  • La traumatologie, associée à des traumatismes comme les fractures du coude, et nécessitant une arthroplastie du coude. C’est par exemple le cas pour les personnes âgées souffrant de fractures liée à l’ostéoporose.

Pourquoi opérer les pathologies naturelles et traumatiques du coude ?

La polyarthrite rhumatoïde nécessite la mise en place d’une prothèse du coude, réalisée par une opération chirurgicale. En effet, les douleurs associées à cette pathologie sont généralement handicapantes et peuvent réveiller la personne dans son sommeil. Avec le temps, le coude devient instable et sa mobilité extrêmement réduite, et le patient n’est plus en mesure d’effectuer les gestes simples du quotidien. Le but de la prothèse du coude est donc de restaurer la mobilité du coude et d’éliminer les douleurs associées.

Comme la polyarthrite rhumatoïde, la traumatologie nécessite également la mise en place d’une opération de la prothèse du coude. En effet, les fractures des extrémités du coude sont relativement complexes et longues à traiter de manière classique, et d’autant plus chez les personnes âgées atteintes d’ostéoporose. Les avantages de la prothèse du coude sont donc les suivants :

  • Une meilleure adhésion du matériel médical à l’os qu’avec un traitement classique comme la réduction ou la fixation par ostéosynthèse.
  • Une immobilisation du membre beaucoup moins longue permettant un retour plus rapide à l’autonomie qu’avec un traitement classique.

Définition de la prothèse du coude

La prothèse du coude est une opération chirurgicale ayant pour but de remplacer l’articulation du coude par une prothèse ou un implant. Cette opération est mise en place à la suite d’une pathologie du coude comme une polyarthrite rhumatoïde, ou dans le cas d’un traumatisme important du coude.

Avant l’opération, un bilan radiographique est mis en place afin de confirmer le diagnostic posé par les médecins, ainsi que l’importance de la pathologie du patient. Des tests secondaires comme une analyse urinaire & sanguine peuvent être également prescrits afin d’éviter une surinfection.

La prothèse du coude est une opération effectuée sous anesthésie générale ou loco-régionale. Le chirurgien réalise plusieurs incisions afin de pouvoir accéder à l’articulation. Il existe 2 principaux types de prothèses :

  • Les prothèses non-contraintes : ces prothèses offrent un degré de liberté comparable à un coude normal. Elles sont généralement utilisées lorsque la pathologie n’a pas encore atteint un stade très avancé et que la structure ligamentaire et l’extrémité des os sont encore fiables.
  • Les prothèses semi-contraintes : ces prothèses disposent d’un plus faible degré de liberté. Elles sont utilisées lorsque la pathologie a atteint un stade avancé et que la structure ligamentaire est compromise. Elles sont également indiquées pour les cas de fractures du coude avec destruction de l’extrémité des os chez les personnes âgées.

Il existe 2 principales méthodes permettant de fixer la prothèse à l’os que le chirurgien est en mesure d’utiliser : la fixation dans l’os par impaction sans ciment, et la fixation à l’os avec du ciment.

Enfin, la tête radiale (extrémité de l’os) peut être soit remplacée par une prothèse soit conservée en l’état. Le chirurgien peut être également amené à effectuer d’autres gestes complémentaires comme des dégagements de nerfs ou de tendons, ainsi que la pose d’un drain ayant pour but de résorber les hématomes. Une attelle est mise en place à la fin de l’opération pour permettre une bonne cicatrisation.

La rééducation post-opératoire et la reprise des activités

Suite à l’opération de prothèse du coude, le patient reste en hospitalisation pendant quelques jours. Un bilan radiographique post-opératoire est mis en place afin de contrôler l’état du coude et de la prothèse, et le patient se voit prescrire des antalgiques. Une rééducation indispensable est ensuite progressivement mise en place pour permettre au patient de retrouver de la mobilité. Celle-ci peut se faire soit auprès d’un kinésithérapeute de ville soit dans un centre de rééducation. La durée de la rééducation peut varier en fonction des patients et peut s’étendre sur plusieurs mois.

Risques et complications de la prothèse du coude

Suite à une opération de la prothèse du coude, il existe 2 principaux types de complications : les complications les plus fréquentes, et les complications les plus rares.

Les complications les plus fréquentes sont les suivantes :

  • La formation d’un hématome plus ou moins important, et nécessitant ou non un drainage chirurgical.
  • L’apparition d’une réaction inflammatoire douloureuse comme l’algodystrophie. Cette inflammation est traitée médicalement et disparaît après quelques mois ou années.

Les complications les plus rares sont le plus souvent dues au fait que l’opération de la prothèse du coude soit relativement complexe et puisse engendrer des dommages aux tissus adjacents :

  • Une atteinte de certains nerfs du bras (élongation ou plus rarement section), pouvant conduire à une chirurgie secondaire.
  • Une fracture de certains os du coude.
  • Une mauvaise cicatrisation des tissus, pouvant engendrer des problèmes de mobilité du coude et nécessiter une mobilisation de celui-ci sous anesthésie.
  • Une luxation de la prothèse, pouvant justifier un nouvel acte chirurgical.
  • Une infection de la prothèse, plus rare mais plus grave, et pouvant conduire à une chirurgie secondaire.

Résultats attendus de l’opération

Les résultats obtenus à la suite d’une opération de prothèse du coude sont plutôt bons même si une récupération totale n’est pas possible. Les douleurs ressenties sont généralement faibles à modérées. La majorité des patients récupèrent une bonne mobilité du coude au bout de quelques mois. Cependant, la mobilité finale est imprévisible et peut varier en fonction des personnes.

Les Autres Chirurgies du Coude

Le dr.Paillard pratique également les opérations du coude ci-dessous :

Les autres

Chirurgies

Commentaires

N’hésitez pas à laisser un commentaire au Dr Philippe Paillard, il vous répondra dans les meilleurs délais