Menu

Menu

Chirurgie de la cheville à Paris: Peignage du tendon d’Achille - dr Paillard

Peignage du tendon d’Achille

Lorsqu’une rupture survient au niveau du tendon d’Achille, le peignage du tendon d’Achille permet de traiter la pathologie et de réparer le tendon rompu. En renforçant le tendon d’Achille et en stimulant la cicatrisation, le peignage du tendon d’Achille permet une guérison plus rapide et une bonne récupération des facultés motrices.

Peignage du tendon d’Achille

Définition de la rupture du tendon d’Achille

Le tendon d’Achille est un élément qui rattache le bas du mollet au talon. Lorsqu’il se rompt, le tendon d’Achille provoque une douleur très vive au niveau du talon jusque dans le mollet, mais il empêche aussi tout mouvement. C’est par ailleurs grâce à ce puissant tendon que le patient peut soulever son pied pour la marche ou la course, mais aussi se mettre sur la pointe des pieds. La rupture du tendon d’Achille est une pathologie qui s’observe beaucoup chez les sportifs. On note une plus haute fréquence de la pathologie chez les sujets masculins dont l’âge se situe aux alentours des 40 ans. La rupture peut survenir à la suite d’une tendinite du tendon d’Achille ou à cause d’une dégénérescence des fibres du tendon liée au surpoids ou de la déshydratation. Elle se traduit généralement par une douleur vive, un gonflement du mollet, et une difficulté à marcher. Elle est souvent confondue avec une simple tendinite car elle n’empêche pas la marche, mais dans tous les cas, le patient qui souffre d’une rupture du tendon d’Achille est dans l’incapacité totale à se tenir sur la pointe des pieds.

Pourquoi opérer la rupture du tendon d’Achille ?

Les spécialistes estiment qu’une rupture de tendon d’Achille opérée rapidement, c’est-à-dire dans les deux semaines suivant la lésion, a moins de chance de récidiver. Cette pathologie peut se révéler très handicapante du fait qu’elle empêche le patient de se déplacer avec facilité et l’immobilisation de la cheville n’est pas toujours suffisant à réparer le tendon rompu. De manière générale, la façon dont va se faire la réparation du tendon dépend de l’endroit précis où il a rompu. Ainsi, si la rupture se fait vers le mollet, entre le muscle et le tendon, il est possible de plâtrer pour une durée de deux mois. Cette zone musculo-tendineuse possède la particularité de cicatriser seule. Mais si le tendon rompt dans la zone de la cheville, il faut ouvrir la cheville pour réparer en suturant les deux parties du tendon.

Définition du peignage du tendon d’Achille

Le peignage du tendon d’Achille est une technique de réparation du tendon rompu, par voie chirurgicale et dure 1 heure tout au plus. Elle est réalisée sous anesthésie locorégionale ou générale, selon l’état de santé global du patient. Cette méthode se réalise en cas d’échecs des précédents traitements non chirurgicaux comme l’immobilisation, les ondes de choc, les séances de kinésithérapie, ou les semelles orthopédiques. Durant l’opération, le chirurgien pratique une incision d’environ 8 centimètres dans le tendon du patient qui est allongé sur le ventre. Le tendon est alors incisé de façon à être séparé en 4 bandelettes équivalentes, d’où le terme de « peignage ». Il s’agit avant tout pour le chirurgien de séparer les fibres sans les abîmer, puis de les réorienter dans l’inflammation afin de stimuler la cicatrisation du tendon.

La rééducation post-opératoire et la reprise des activités

A la suite du peignage du tendon d’Achille, le patient se voit poser un plâtre pour une durée d’environ six semaines, durant lesquelles le patient ne peut pas s’appuyer sur son pied. Le plâtre va favoriser la protection de la zone opérée et la cicatrisation. Étant donné que le patient va rester immobile, des anticoagulants lui sont prescrits pour limiter le risque de phlébite. La rééducation peut démarrer avec un kinésithérapeute dès lors que le plâtre est enlevé. Le patient peut alors espérer conduire de nouveau environ 8 jours après le retrait du plâtre, et en ce qui concerne la reprise de son activité professionnelle, elle dépend de la pénibilité de celle-ci. Une profession administrative par exemple pourra être reprise à partir de 45 jours, alors qu’une profession plus physique sera reprise à partir de 3 mois. De la même façon, la reprise d’une activité sportive se fera en douceur et à partir du 4ème mois après l’opération. Un sport dans lequel le patient doit sauter ou s’élancer, comme la course à pied ou l’athlétisme, ne pourra quant à lui être repris qu’à partir du 6ème mois après l’opération. Le peignage du tendon d’Achille nécessite un temps de cicatrisation important et une bonne convalescence augmentera l’efficacité de la chirurgie si elle est respectée.

Risques et complications du peignage du tendon d’Achille

Comme toute opération de chirurgie, le peignage du tendon d’Achille peut présenter des complications. Cependant, dans le cadre de cette chirurgie, les complications sont plutôt rares. Parmi ces complications, l’hématome est traité par médicament habituellement et l’infection profonde est très exceptionnelle mais peut nécessiter une nouvelle intervention et un traitement prolongé par antibiotiques. De la même façon, le patient peut souffrir d’algodystrophie, qui est une complication d’ordre inflammatoire et plutôt douloureuse. Elle peut survenir n’importe quand et durer plusieurs mois. Aussi, le patient peut ressentir une gêne lorsqu’il se chausse et des douleurs qui sont dues à une inflammation persistante. Parmi les complications de l’opération, des spécialistes rapportent également des adhérences cicatricielles qui nécessitent quelques séances de kinésithérapie. Il est important de garder à l’esprit que les complications ne sont pas identiques d’un patient à l’autre et dépendent également de l’état de santé du patient.

Résultats attendus du peignage du tendon d’Achille

L’opération du tendon d’Achille promet une récupération des fonctions motrices et une disparition des douleurs liées à la rupture du tendon. C’est une intervention qui est appréciée du fait la stimulation qu’elle apporte pour la cicatrisation. Si la cicatrisation est bonne, la marche peut se faire sans douleur dans les six mois qui suivent l’opération. Le résultat final peut globalement être mesuré aux 6 mois post-opératoire. Le peignage du tendon d’Achille montre de très bons résultats pour la plupart des patients opérés, de l’ordre de 90 % de satisfaction.

Les Autres Chirurgies de la Cheville

Le dr.Paillard pratique également les opérations de la cheville ci-dessous :

Les autres

Chirurgies

Commentaires

N’hésitez pas à laisser un commentaire au Dr Philippe Paillard, il vous répondra dans les meilleurs délais