Menu

Menu

Chirurgie du coude à Paris: Prothèse tête radiale pour remplacer l’articulation du coude - dr Paillard

Prothèse tête radiale : chirurgie

La prothèse de tête radiale permet de remplacer l’articulation du coude : pourquoi et quand recourir à cette chirurgie, comment se passe l’intervention, quels sont les risques et complications possibles ?

Prothèse de la tête radiale

Définition de la tête radiale

Le radius est l’un des 2 os de l’avant-bras : il s’articule avec le cubitus et l’humérus. Ces articulations, appelées radio-cubitale et huméro-radiale, favorisent les mouvements de flexion et de pronosupination du coude.
La tête radiale se situe à l’extrémité supérieure du radius : il s’agit, comme son nom l’indique, de la tête du radius. Elle permet la mobilité articulaire en pronosupination, ainsi que la stabilité latérale du coude.
Elle est sujette aux fractures, notamment dans le cas d’activités sportives ou domestiques, résultant en une chute avec appui sur une main tendue. La fracture de la tête du radius est d’ailleurs l’une des plus fréquentes au coude, compromettant fortement sa mobilité.
Elle peut également être atteinte d’arthrose, ce qui pourra tout comme lors d’une fracture, nécessiter une intervention chirurgicale afin de retrouver une mobilité optimale du coude.

Pourquoi opérer la tête radiale ?

La tête radiale est généralement opérée à la suite d’une fracture, mais aussi après le diagnostic d’une arthrose sévère.
La fracture de la tête radiale, qu’elle soit partielle ou totale, entraîne des douleurs. La sensation douloureuse est en particulier ressentie le long de la face latérale du coude et dans l’avant-bras, et s’accroit par les mouvements du coude. Le patient peine à effectuer les petits gestes du quotidien. La force, l’amplitude et la mobilité du coude sont fortement compromises.
Cette fracture de la tête du radius résulte en une raideur et un gonflement du coude, rendant difficile le moindre mouvement du coude.
Dans les cas sévères, où la fracture est déplacée, elle peut entraîner une dislocation, ainsi que des déformations importantes de l’articulation du coude. Il est donc capital de l’opérer rapidement.
Un simple traitement orthopédique peut être suffisant pour les petites fractures du coude (présentant peu ou pas de déplacement).
Mais dans les cas où la fracture du coude est très déplacée, une opération chirurgicale est requise. Celle-ci permettra de remettre l’os à sa place, et de le maintenir à l’aide d’une plaque ou d’une vis. Elle pourra également permettre de retirer les fragments osseux.
Lorsque la fracture est complexe, la tête radiale pourra être remplacée par une prothèse. Cette prothèse de coude permet de restaurer la fonction articulaire de manière optimale.

Définition de la chirurgie de mise en place d’une prothèse de tête radiale

La mise en place d’une prothèse de tête radiale s’effectue en ambulatoire, sous anesthésie locale. L’objectif est de remplacer la tête usée par une prothèse métallique clipsée sur une tige, elle-même fixée au radius. Cette prothèse permettra le glissement optimal de l’articulation radio-ulnaire proximale et de l’articulation huméro-radiale.
Le patient est allongé sur la table, son bras positionné de telle manière à permettre une extension et une flexion du coude pendant l’intervention de remplacement de la tête radiale.
Le chirurgien commence par inciser la face externe du coude afin d’obtenir une bonne visualisation de la tête du radius endommagée.
Il élimine ensuite les fragments osseux de l’articulation, puis résèque le reste de la tête radiale, à l’aide d’une microscie sagittale.
Il choisit le diamètre de prothèse de coude adapté en se basant sur la tête radiale réséquée. Il procède d’abord avec des têtes d’essai, la prothèse sera posée par la suite.
Il ouvre ensuite le canal radial, puis alèse et implante la tête d’essai. Il en testera plusieurs jusqu’à obtenir la hauteur adéquate, en testant la mobilité du coude en flexion/extension et en pronation/supination.
Une fois satisfait en termes de taille et de mouvement de la tête d’essai, il insérera la véritable prothèse de tête radiale.

La rééducation post-opératoire et la reprise des activités

La sortie de l’hôpital sera possible après quelques jours d’hospitalisation. Le patient recevra les ordonnances de soins nécessaires (kinésithérapie, antalgiques, pansement, etc.).
De nouvelles consultations auront lieu afin d’effectuer des radiographies de contrôle. Celles-ci permettront au médecin de veiller au bon déroulement de la cicatrisation, et de proposer une autre intervention rapidement en cas de déplacement secondaire.
Le patient pourra bénéficier d’une rééducation, dans un centre ou chez un kinésithérapeute, allant de quelques mois à une année. Cette rééducation permettra notamment d’éviter le risque de raideur de l’articulation.
Le sport pourra être repris après 3 mois de repos environ, cette durée dépendant de l’implication du patient dans la rééducation et de la façon dont l’articulation réagit au post-opératoire.

Risques et complications de la chirurgie de mise en place d’une prothèse de tête radiale

La pose d’une prothèse de coude favorise – comme dans toute chirurgie – un risque d’hématome. Celui-ci se résorbe généralement seul, mais pourra dans des cas exceptionnels nécessiter un drainage chirurgical ou une ponction évacuatrice.
Il s’agit d’une chirurgie difficile pouvant entraîner plusieurs complications, dont entre autres :

  • Cicatrisation des tissus entraînant des adhérences, limitant la pronosupination, l’extension, ou la flexion, pouvant nécessiter une opération pour les libérer ;
  • Atteinte nerveuse d’un des nerfs principaux (cubital, radial, ou médian), mettant de longs mois à récupérer, et pouvant justifier d’une autre opération ;
  • Infection : elle peut survenir même plusieurs mois après la chirurgie, conduisant à une nouvelle opération. Il s’agit cependant d’une complication rare ;
  • Luxation ou mobilisation de la prothèse : complication rare, nécessitant une nouvelle intervention.

Cependant, de grandes précautions sont prises durant l’intervention, minimisant les risques et complications potentielles de la mise en place d’une prothèse du coude.

Résultats attendus de l’opération de pose de prothèse de tête radiale

L’objectif de l’opération de pose de prothèse de tête radiale est d’obtenir à nouveau la fonction normale du coude, tant au niveau de la force, de l’amplitude et de la mobilité, mais aussi de faire disparaître les douleurs et de prévenir l’arthrose sur le long terme.
A l’heure actuelle, les résultats après mise en place d’une prothèse de tête radiale sont bons dans la majorité des cas, avec la récupération d’une très bonne mobilité, tant en flexion/extension qu’en pronosupination.

Les Autres Chirurgies du Coude

Le dr.Paillard pratique également les opérations du coude ci-dessous :

Les autres

Chirurgies

Commentaires

N’hésitez pas à laisser un commentaire au Dr Philippe Paillard, il vous répondra dans les meilleurs délais