Menu

Menu

Traitement bio régénérant par injections PRP et acide hyaluronique à Paris - dr Paillard

Injections PRP et acide hyaluronique

L’arthrose du genou est une inflammation de l’articulation qui entraîne la destruction progressive du cartilage, pouvant causer de nombreux désagréments dans les articulations allant jusqu’à l’atteinte de l’os. Parfois, des injections de Plasma Riche en Plaquettes, autrement appelé PRP, et d’acide hyaluronique dans le genou, permettent de traiter la pathologie et de soulager les douleurs du patient.

Injections PRP + acide hyaluronique

PRP : définition

L’injection de PRP, c’est-à-dire le Plasma Riche en Plaquettes est une technique révolutionnaire qui s’est fait connaître du grand public et des services de rhumatologie il y a quelques années. Autrefois, cette technique était réservée aux grands sportifs et n’avait pas pour but de soigner les troubles de l’articulation tels que l’arthrose dans les services de rhumatologie. Peu coûteuse, simple d’exécution et naturelle, cette technique de traitement de la douleur dans une articulation touchée par l’arthrose a largement fait ses preuves. Cette méthode consiste à prélever sur le patient lui-même des plaquettes de son sang, qui contiennent des facteurs de croissance, afin de les réinjecter dans l’articulation douloureuse. A la suite d’une prise de sang, les globules rouges et les plaquettes sont séparés et le plasma ainsi récolté est injecté dans l’articulation douloureuse. Ce plasma est très concentré en facteurs de croissance et possède de véritables propriétés régénératrices pour le cartilage abîmé par l’arthrose dans l’articulation. Cette source concentrée de plaquettes est riche en facteurs de croissance et de cytokines, qui sont des substances cellulaires propres au système immunitaire et qui agissent sur d’autres cellules. Ce plasma contribue à stimuler la régénération de certains tissus, mais provoque également la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins à partir de vaisseaux sanguins existants, ce qui est une façon plus que naturelle de remédier à certaines pathologies. Une injection de PRP peut se faire une fois tous les quinze jours sur une période pouvant aller jusqu’à 2 mois, pour obtenir de bons résultats et maîtriser la gonarthrose jusqu’à plus de 6 mois après la première injection.

Acide hyaluronique : définition

L’acide hyaluronique est une substance qui provient du derme et qui possède comme propriétés de retenir l’eau. Bien entendu, comme de nombreux composants du corps humain, sa qualité diminue avec l’âge et le corps en produit de moins en moins avec le temps. Issu de la matrice extracellulaire, il contribue notamment à la prolifération des cellules et à leur migration, ce qui signifie qu’il a le pouvoir de régénérer certains tissus et peut être utilisé dans certains traitements médicaux et esthétiques, mais à l’inverse, il peut aussi malheureusement être impliqué dans la progression de certaines tumeurs sans gravité. L’acide hyaluronique possède un poids moléculaire élevé, ce qui le rend parfait pour garantir au liquide synovial sa viscosité, qui va lui-même engendrer une lubrification et une élasticité de l’articulation : l’acide hyaluronique du genou permet donc à l’articulation d’absorber les chocs et de réaliser les mouvements du quotidien. Du fait qu’il augmente la viscosité du liquide synovial et contribue à assouplir le cartilage, il s’avère être un véritable protecteur de l’articulation. Son pouvoir hydratant lui confère de grandes propriétés bénéfiques pour la cicatrisation, ainsi, l’injection d’acide hyaluronique au genou peut être utilisée pour traiter l’inflammation.

Qu’est-ce que la viscosupplémentation ?

La viscosupplémentation est une méthode de soin qui permet de réduire les raideurs et les douleurs dans l’articulation. Cette méthode consiste à injecter au patient un gel composé d’acide hyaluronique, qui va permettre de pallier le manque de liquide synovial. Ce traitement de l’arthrose est généralement proposé en cas d’échec d’un traitement médicamenteux antérieur, comme les antalgiques, les anti-inflammatoires ou les anti-arthrosiques. En injectant de l’acide hyaluronique dans l’articulation touchée par l’arthrose, cela contribue à lui rendre sa mobilité et sa fonctionnalité tout en réduisant la douleur. De manière générale, la viscosupplémentation du genou peut être proposée à un patient qui souffre d’une arthrose qui ne serait pas sévère, mais aussi à un patient dont les traitements anti-douleurs médicamenteux ont échoué. Aussi, cette méthode est également proposée à des patients pour lesquels les traitements médicamenteux seraient contre-indiqués, dans des cas plus rares, mais aussi à des patients qui souffrent d’un syndrome rotulien.

PRP ou acide hyaluronique ?

Lorsque la pathologie est prise en charge rapidement, il est possible de limiter les douleurs liées à l’arthrose. Et si les traitements médicamenteux ne suffisent pas, les méthodes naturelles comme le PRP ou l’acide hyaluronique permettent d’agir efficacement contre les douleurs et les raideurs. Ces traitements réduisent notamment la progression rapide de la maladie, retardent la chirurgie, mais aussi la prise d’anti-douleurs et d’antalgiques. De manière générale, si les deux méthodes ont chacune leurs avantages, des études scientifiques ont démontré que la méthode des injections de PRP offre plus de résultats probants que les injections d’acide hyaluronique. Bien que la méthode de l’acide hyaluronique ait montré un pic d’efficacité pouvant aller jusqu’à 6 mois, la méthode du PRP semble toutefois être plus prometteuse en permettant une efficacité un peu plus longue et sur un panel beaucoup plus large de patients, selon les études réalisées sur le sujet. Pour la gonarthrose, c’est-à-dire l’arthrose du genou, ces deux méthodes ont toutes les deux révélé qu’elles pouvaient soulager les douleurs tout en augmentant la qualité de l’articulation malgré l’inflammation, ce qui contribue largement à améliorer le quotidien des patients touchés par l’arthrose du genou. Ces deux traitements combinés pourraient agir efficacement pour une meilleure réparation cartilagineuse mais il existe encore à ce jour peu d’études sur le sujet.

Viscosupplémentation (genou…) : prix

Pour soulager la gonarthrose douloureuse, l’acide hyaluronique et le plasma riche en plaquettes sont injectés dans l’articulation, donc par voie-intra-articulaire. Le traitement à base d’acide hyaluronique n’est plus remboursé par l’assurance maladie depuis le mois de décembre 2017. Le prix de la seringue peut différer d’un fabricant à un autre, et d’un praticien à un autre. Ainsi, il est recommandé de contacter le médecin ou le chirurgien suivant le patient pour sa gonarthrose afin de connaitre le prix pratiqué.

Les autres traitements bio régénérants

Les autres

Spécialités

Commentaires

N’hésitez pas à laisser un commentaire au Dr Philippe Paillard, il vous répondra dans les meilleurs délais