Menu

Menu

Chirurgie de la cheville: Arthrolyse antérieure de la cheville - à Paris - dr Paillard

Arthrolyse de la cheville

La cheville est une articulation fragile qui peut subir divers traumatismes, parfois menant à la fracture ou à une usure très avancée. L’arthrolyse est une méthode opératoire qui permet de libérer la cheville, mais aussi remédier à la perte de mobilité et aux douleurs ressenties par le patient.

Arthrolyse antérieure de la cheville

Définition du conflit articulaire de la cheville

La cheville est une articulation fragile qui supporte tout le poids du corps et permet de se mouvoir, courir et marcher, ce qui a pour conséquence une usure parfois prématurée. Le conflit articulaire de la cheville résulte d’un contact trop important entre les os de l’articulation de la cheville, surtout lorsque ces derniers sont un peu déformés. Les principaux os concernés sont le tibia et l’os du talus qui se situent sur la partie supérieure du pied. Le conflit articulaire de cheville provoque des douleurs intenses dans le pied du patient et une perte de la mobilité. Cette pathologie qui occasionne un frottement, des micro traumatismes et une usure prématurée de l’articulation de la cheville peut être favorisée par une pratique sportive intensive, notamment par la répétition de mouvements extrêmes de l’articulation. Le conflit articulaire a pour conséquence une usure du cartilage de l’articulation, qui créé elle-même une inflammation et un enraidissement de la cheville. Lorsque la pathologie se déclare, le patient ne peut plus bouger la cheville avec la facilité habituelle et se plaint de douleurs. La gêne est généralement croissante et la dégradation de l’articulation se fait progressivement.

Pourquoi opérer le conflit articulaire de la cheville ?

La cheville est une articulation sollicitée en permanence qui permet le déroulé du pas lors de la marche, et lors de la course à pied. La cheville est une articulation complexe composée d’un ensemble d’os et de ligaments, et lorsqu’une douleur se fait sentir, elle doit être traitée rapidement. Seulement, lorsqu’il s’agit d’une usure précoce et importante comme dans le cas du conflit articulaire de la cheville, un simple traitement médicamenteux ne suffit pas et il faut envisager l’opération. L’arthrolyse de la cheville permet de récupérer les facultés motrices de l’articulation et permettre au patient de renouer avec un certain confort au quotidien. En effet, l’opération doit être envisagée pour supprimer les douleurs et la gêne occasionnées lors de mouvements simples et d’ordinaire faciles à réaliser, mais aussi pour supprimer l’enraidissement de l’articulation. L’arthrolyse ou l’opération du conflit articulaire de cheville permet de stabiliser la cheville et conserver une bonne mobilité.

Définition de l’arthrolyse de la cheville

L’arthrolyse de la cheville est une intervention chirurgicale qui consiste à sectionner la capsule et les ligaments pour que l’articulation retrouve sa mobilité, et à traiter les lésions du cartilage. L’opération est réalisée sous anesthésie générale ou sous anesthésie loco-régionale selon l’état de santé global du patient. L’arthrolyse se réalise sous arthroscopie. On dit que c’est une opération mini-invasive. L’arthrolyse sous arthroscopie permet de faire passer de petits instruments et des outils optiques après avoir réalisé deux petites incisions au niveau de l’articulation. Dans certains cas toutefois, une opération traditionnelle, dite « à ciel ouvert » avec une incision plus importante, peut être préconisée. Lors de cette opération, le chirurgien nettoie l’inflammation dans l’articulation et rabote les parties osseuses qui sont responsables du conflit articulaire à l’intérieur de la cheville. L’arthrolyse de la cheville doit être suivie de rééducation pour éviter que le patient ne souffre de récidive de raideurs dans la cheville.

La rééducation post-opératoire et la reprise des activités

La rééducation post-opératoire à la suite de l’arthrolyse doit se faire dès le lendemain de l’opération à l’aide d’un kinésithérapeute, qui aide le patient à se lever et à marcher. Durant les premiers jours, le patient peut se déplacer à l’aide de cannes. Si la rééducation est bien réalisée et suivie assidument, les cannes pourront être abandonnées rapidement. Dans la plupart des cas, le patient peut espérer reprendre la conduite au bout de 3 semaines après l’opération. En fonction de la pénibilité de la profession, le patient peut reprendre le travail au bout d’un mois. En effet, un emploi plus calme comme un emploi administratif peut être repris aux alentours des quatre semaines post-opératoire, tandis qu’une activité professionnelle plus physique devra faire l’objet d’un avis médical préalable à la reprise du travail. Au bout du deuxième mois après l’arthrolyse de la cheville, le patient peut envisager la reprise d’une activité physique, à condition que celle-ci ne soit pas violente.

Risques et complications de l’arthrolyse

Toutes les opérations de chirurgie comportent des risques et des facteurs de risques qui dépendent aussi de l’état de santé général du patient. Parmi les risques et les complications de l’arthrolyse, il faut noter la formation d’un hématome. Un hématome peut entrainer un saignement et nécessiter une évacuation. Une infection peut aussi survenir mais elle reste cependant très rare car l’arthroscopie est une intervention chirurgicale qui limite le risque d’infection. En cas d’infection, un lavage de l’articulation et la mise sous antibiotiques est préconisé. La phlébite fait partie des complications possibles, cependant, elle peut être rapidement traitée et maitrisée à l’aide d’anticoagulants. De la même façon, lors de l’intervention, des nerfs entourant la cheville peuvent être blessés accidentellement ce qui occasionne une diminution de la sensibilité de la cheville et du pied. Les inflammations peuvent résulter d’une algodystrophie, une complication rare mais qui peut entraîner des douleurs. Elle est généralement traitée de façon médicamenteuse. Aussi, des réactions inflammatoires peuvent être observées et ralentir l’efficacité de la rééducation.

Résultats attendus de l’arthrolyse

L’arthrolyse est une opération chirurgicale qui peut permettre au patient de retrouver une mobilité convenable au niveau de l’articulation. La reprise d’une marche normale peut être observée à partir du premier mois post-opératoire. Quelques cas laissent apparaitre de petites lésions cartilagineuses mais elles sont traitées à l’aide d’un traitement médicamenteux. Dans 90% des patients opérés de l’arthrolyse de la cheville, les résultats sont plus que satisfaisants avec une disparition des douleurs et de la gêne au niveau de l’articulation.

Les Autres Chirurgies de la Cheville

Le dr.Paillard pratique également les opérations de la cheville ci-dessous :

Les autres

Chirurgies

Commentaires

N’hésitez pas à laisser un commentaire au Dr Philippe Paillard, il vous répondra dans les meilleurs délais