Menu

Menu

Tendinite du long biceps/ tendinite du biceps brachial: Diagnostic et traitement à Paris

Tendinite du long biceps / tendinite du biceps brachial

La tendinite du long biceps est l’une des plus fréquentes de l’épaule, entraînant des douleurs handicapant la vie quotidienne du patient : de quoi s’agit-il exactement, quelles sont les causes et symptômes de cette pathologie, comment se fait le diagnostic ?

Tendinite du long biceps

Définition de la tendinite du long biceps

Le muscle du biceps brachial est situé sur la portion antérieure du bras, impliqué dans plusieurs mouvements du membre supérieur : la flexion du coude, la supination de l’avant-bras, ainsi que la flexion du bras vers l’épaule.

Il se compose de 2 sites d’insertion différents : le chef long et le chef court. Le chef long s’insère au niveau du bourrelet glénoïdal et du tubercule supraglénoïdal, sur la face latérale de l’omoplate. Le chef court s’insère sur le processus coracoïde, situé sur le bord supérieur de l’omoplate.

Il dispose d’un seul tendon, s’attachant à la tubérosité radiale au niveau du coude, et à l’articulation gléno-humérale et à l’apophyse coracoïde au niveau de l’omoplate. Celui-ci peut s’inflammer, notamment lors d’activités répétitives, trop intenses ou traumatisantes.

Le biceps peut souffrir de différentes pathologies, telles que les tendinites inflammatoires isolées (d’origine traumatique ou spontanée) ou bien luxées (le tendon est instable, en dehors de sa gouttière), ou encore la rupture spontanée (responsable du « signe de Popeye », c’est-à-dire une augmentation du volume du biceps).

La tendinite du chef long du biceps est également nommée syndrome du portefeuille, en raison de la douleur. En effet, cette dernière apparaît dès lors que l’on met la main dans la poche arrière du pantalon, endroit où l’on retrouve très souvent le portefeuille.

La tendinite du long biceps est souvent associée à une tendinite du muscle supra-épineux. Il s’agit également de l’une des rares tendinites évoluant fréquemment vers une rupture partielle, voire totale du tendon.

Pour soigner la tendinite du biceps brachial, il est essentiel de mettre le tendon en repos complet, en stoppant son activité sportive et en appliquant des poches de glace au niveau du siège de la douleur. La prise d’anti-inflammatoire non-stéroïdien permettra également de calmer la douleur. Dans certains cas, des séances de kinésithérapie seront nécessaires afin de retrouver une parfaite mobilité du bras. L’utilisation de la cryothérapie peut également être utile, lors de la phase aigüe.

Comme toute tendinite, celle-ci est également sujette aux récidives : il conviendra ainsi de changer ses habitudes sportives et / ou de travail, afin de les prévenir.

Lorsque le traitement médical est inefficace, il conviendra de recourir à une intervention chirurgicale (tenotomie-tenodèse), réalisée sous arthroscopie, et permettant de diminuer efficacement les douleurs à l’épaule. Celle-ci permet une récupération complète de l’épaule sous 3 à 4 mois, avec la reprise des gestes de la vie quotidienne dès les 2 à 3 premières semaines, et le sport dès 2 à 3 mois.

Causes et facteurs de risques de la tendinite du long biceps

La tendinite du long biceps n’a pas de limites d’âge : elle touche autant les personnes âgées que les jeunes.

Les causes de cette tendinite sont variées : levée de poids excessive, chute entraînant une blessure à l’épaule, surutilisation du tendon… Elle se développe généralement lors d’une surcharge de l’épaule (notamment lors de sports de lancer de poids / de balle ou bien de travaux lourds), et rarement suite à un traumatisme.

Le plus souvent, cette tendinite apparaît après des gestes répétitifs, en particulier chez les sportifs (par exemple, la tendinite du coude chez les tennismen, aussi appelée « tennis elbow »). Cela est aussi le cas des personnes travaillant à la chaîne, ou passant de nombreuses heures devant leur ordinateur.

La consommation de tabac, ainsi que les pathologies métaboliques (telles que l’hypercholestérolémie, le diabète, ou encore les dyslipidémies) peuvent également entraîner progressivement une usure du tendon.

Tendinite du long biceps : symptômes

Les symptômes de la tendinite du long biceps sont similaires aux autres tendinites, avec une douleur au niveau du tendon lésé.

Il ne faut pas la confondre avec la tendinite du triceps, où la douleur est localisée sur la face postérieure du coude. En effet, pour la tendinite du biceps, la douleur est située à l’avant de l’articulation de l’épaule, descendant dans le bras. Elle se réveille lors de mouvements de flexion du coude contre résistance, lors de l’étirement du biceps brachial ainsi que lorsque l’on appuie sur le tendon.

Le patient ressent également une faiblesse au niveau de l’épaule, avec une réduction de l’amplitude de la mobilité de l’articulation.

Dans de rares cas, l’épaule présente également un gonflement.

Prévention de la tendinite du long biceps

Pour éviter une tendinite du biceps brachial, il convient de s’échauffer avant toute pratique sportive et de boire suffisamment.

Dans la mesure du possible, il est important d’éviter les mouvements trop répétitifs, que cela soit lors d’une pratique sportive ou dans le cadre du travail, et de faire des pauses régulières.

Tendinite du long biceps : diagnostic

Examen clinique

Pour diagnostiquer une potentielle tendinite du long biceps, le médecin procèdera à une palpation de la gouttière du bras ainsi que des tests physiques, afin de vérifier la présence de douleurs.

Généralement, cette tendinite est accompagnée de douleurs de conflits et de résultats positifs des signes de Neer, de Hawkins et de Gerber.

Examen(s) d’imagerie

Pour confirmer le diagnostic de la tendinite du long biceps, le médecin pourra demander une échographie : cela permettra de montrer un épaississement potentiel du tendon et s’il y a un épanchement de liquide, signe d’inflammation du tendon.

Outre l’échographie, le médecin pourra également demander une IRM, afin d’explorer les tissus mous du bras et de mieux étudier la coulisse.

Commentaires

N’hésitez pas à laisser un commentaire au Dr Philippe Paillard, il vous répondra dans les meilleurs délais