Menu

Menu

Rupture du tendon quadricipital

Rupture du tendon quadricipital

Le tendon quadricipital

Les tendons sont d’épais liens permettant aux muscles de s’insérer sur les structures osseuses. Ils participent à la dynamique des mouvements et à la stabilisation des articulations. Le tendon quadricipital est situé sur l’avant du genou. Il fait le lien entre le quadriceps fémoral et la partie supérieur de la rotule. Il fait partie de l’appareil extenseur du genou (indispensable au maintien de la position debout) et joue un rôle prépondérant dans les mouvements de flexion et d’extension du genou.

Opération du LCA : injections PRP à paris - dr Paillard

Qu’est ce qu’une rupture du tendon quadricipital ?

Tous les tendons peuvent subir des lésions pouvant aller jusqu’à la rupture. Lors d’une rupture tendineuse, l’articulation perd en tout ou partie sa force et sa capacité de mouvement. Les tendons des articulations des membres inférieurs sont plus sujets à ce type de lésions du fait qu’ils supportent des pressions plus importantes.

La rupture du tendon quadricipital est toutefois une lésion rare qui arrive le plus souvent après 40 ans. Elle est systématiquement traumatique même si une tendinite est souvent préexistante à la rupture. Elle est plus fréquente chez les sportifs que chez les personnes plus sédentaires. La rupture se produit généralement lors d’un traumatisme indirect dans un contexte de chute – par flexion brutale du genou ou contraction intense pour éviter la chute – ou lors de la réception d’un saut.

 

Symptômes

  • Douleur intense
  • Oedème (gonflement) du genou et hématome
  • Impotence fonctionnelle traduit par une incapacité de la personne à étendre son genou à son initiative, à soulever sa jambe en la maintenant tendue ou à la maintenir tendue contre la gravitée.
  • Vide palpable au-dessus de la rotule
  • Migration plus ou moins conséquente de la rotule vers le bas

 

Diagnostic

Il est principalement clinique mais doit être confirmé par échographie. Le diagnostic peut être approfondi avec un IRM qui déterminera la localisation précise de la rupture et la gravité (rupture partielle ou totale du tendon).

Le pronostic dépend en grande partie d’un diagnostic précoce permettant une prise en charge chirurgicale rapide.

 

Les causes et facteurs favorisants

  • La pratique sportive intensive et particulièrement lorsqu’elle occasionne des sauts,
  • Le vieillissement : La dégénérescence des cellules et l’altération progressive de la vascularisation contribue à la dégradation des tendons qui perdent en souplesse et en résistance,
  • Les antécédents de lésions inflammatoires : une tendinite fragilise le tendon et le rend plus vulnérable à la rupture,
  • La fatigue, le surmenage,
  • Les activités extérieurs exposant au froid,
  • La déshydratation qui peut induire une concentration trop importante en acide urique souvent mis en cause dans les lésions tendineuses inflammatoires,
  • Les antécédents de prothèse du genou avec médaillon rotulien,
  • Maladies systémiques fragilisant les tendons (lupus érythémateux, polyarthrite rhumatoïde, …).

Le traitement

Il repose exclusivement sur la chirurgie et la rééducation fonctionnelle.

La chirurgie

Elle consiste, selon la localisation de la rupture, à suturer bord à bord les extrémités du tendon rompu ou à réinsérer le tendon au niveau de l’os.

Les traitements non chirurgicaux sont souvent responsables de déformations du genou et d’impotences fonctionnelles caractérisées par une perte de la capacité d’extension du genou – en lien avec des calcifications et une hypertrophie du tendon – pouvant être conséquente, douloureuse et très invalidante.

Toutefois, cette lésion étant très peu commune, elle est couramment sous diagnostiquée. Cela induit une prise en charge chirurgicale tardive, en grande partie responsable d’une récupération post opératoire incomplète.

Le pronostic dépend aussi de la qualité initiale des tendons. Lorsqu’ils présentent des lésions inflammatoires chroniques, il est possible que le genou ne retrouve pas une mobilité complète après l’opération.

Quand la prise en charge chirurgicale est précoce la récupération peut être totale.

La rééducation

Elle doit être progressive. Elle vise à rendre une souplesse au tendon et à renforcer le tonus musculaire.

La marche avec béquille est possible dans les jours qui suivent l’intervention mais le genou doit être immobilisé par une attelle. Une mobilisation passive d’environ 30° est possible et permet de limiter les adhérences. Il faudra toutefois attendre 6 à 8 semaines pour les exercices de flexions et extensions actives.

La récupération totale de la mobilité intervient généralement au bout de 6 mois.

Dr Philippe Paillard

Article rédigé par le Dr Philippe Paillard

Spécialiste en chirurgie orthopédique et chirurgie du sport, le Docteur Philippe Paillard intervient sur les pathologies et traumatismes de la hanche, du genou, de l’épaule, du coude et de la cheville.

Commentaires

N’hésitez pas à laisser un commentaire au Dr Philippe Paillard, il vous répondra dans les meilleurs délais

Avatar de  Pierre-louis Bernard

Pierre-louis Bernard

/

28/09/16

Kine du sport j’ai malheureusement été confronté à cette pathologie personnellement, chirurgie rééducation longue , impotence fonctionnelle et interruption d’activité pendant 3 mois avec séquelles allgique s et perte musculaire en mode excentrique

Avatar de  briens

briens

/

03/12/17

suite à une chute, il y a 15 mois j’ai été victime d’une rupture du tendon du quadriceps; j’ai été opéré 4jours après , le chirurgien n’a pas recousu le tendon bout à bout mais en superposant les 2 extrémités sur près d’1,5cm ce qui le raccourcit de 3cm et produit un bourrelet assez volumineux .ça semble solide mais sur le plan fonctionnel il persiste une raideur assez importante à la flexion due je pense au volume du bourrelet qui coulisse mal et me gène dans ma pratique sportive (sports de montagne ).j’ignore si avec le temps cela s’estompera ??? Cordialement .

Avatar de  Buffo

Buffo

/

03/01/18

Bonjour je viens de subir une rupture totale du tendon quadriceps et arrachement d’une partie de la rotule ou en êtes vous maintenant?? Cdlt.

Avatar de  MR

MR

/

02/02/18

Bonjour, je viens de lire votre commentaire avec attention. J’ai également été victime d’une rupture totale du tendon du quatriceps en novembre. J’en suis en 3 mois de rééducation et mon genou est bloqué à 90° depuis 1 mois. Avez vous été déjà confronté à ce problème ? Le chirurgien veut me faire une mobilisation sous anesthésie dans un mois si pas d’évolution. Qu’en pensez vous ? Y a t il des risques ?

Avatar de  SALGUES

SALGUES

/

06/12/17

A 75 ans victime d une rupture totale du tendon Q le 04 11 2017 Opéré à Boulogne B. le 08 nov .Sortie le 10 nov ,montée 3 ètages à pieds (atèles et béquilles ) Ce jour 06 12 une heure de marche avec atèle et une seule béquille. Pas de douleur mais genoux encore gonflé &. Visite à l hopital le 14 déc , puis GROSSES séances de kiné . Dans ce cas quelles chances ai je de retrouver la totalité de mes capacités sportives ? ( un parcours de golf journalier &..)

Avatar de  alavoine pierre

alavoine pierre

/

09/01/20

opéré après rupture tendon Q début novembre : 9 janvier après nombreuses séances kiné >douleurs intenses, surtout en position allongé si je marche cela va un peu mieux ( à cause oedème ? ) jai cru comprendre que cela pouvait durer 6 mois avant guérision. Vraimet ?

Avatar de  Bonvin André

Bonvin André

/

30/12/17

j’ai été confronté à cette pathologie. 80% du tendon sectionné le 1 12 2017. Diagnostic immédiat par un professeur infirmé par sa médecin cheffe qui demande un IRM. Opération 12 jours plus tard, l’IRM ayant traîné par la faute de la médecin cheffe qui a minimisé la gravité de la lésion. Le diagnostic du médecin était très précis à la palpation uniquement(trou au dessus de la rotule) . Opération le 13 12 2017. On verra la suite.

Avatar de  Bibianne lessard

Bibianne lessard

/

08/01/18

Moi jai eu une fracture du fémur à un pouce de la hanche il a un an et demi et ma fracture na pas guéri il me réopéré pour enlever mes clous pour me poser des plaques ou une greffe je voudrais savoir la durée de lopération et si cest une grosse innervation je suis cardiaque et la convalescence après et si je peut marcher après merci

Avatar de  RAULT

RAULT

/

31/03/18

JE SOUFFRE D’UNE lombosciatique L5 DROITE HYPERALGIQUE ET D’UNE GONALGIE AVEC FISSURE DU TENDON QUADRICIPITAL AVEC OEDEME DES MASSES GRAISSEUSES SOUS JACENTES. APRES ANTIINFLAMMATOIRES, antalgiques et infiltration au bas du dos il y a 3 SEMAINES LES DOULEURS DOS ET SURTOUT GENOU REVIENNENT. JE COMMENCE UN TRAITEMENT DE CORTISONE PENDANT 1 MOIS ET LA REPRISE DE MON ACTIVITE EST PREVUE LE 17 AVRIL APRES ARRETS SUCCESSIFS DE 7 SEMAINES! QUE ME CONSEILLEZ VOUS?

Avatar de  Albert Lemoine

Albert Lemoine

/

05/05/18

Bonjour je viens de subir une greffe osseuse pour réparer une arthrodese cela fait 2 semaines je voudrais savoir combien de temps avant de poser le pied parterre merci de me répondre

Avatar de  Jerome

Jerome

/

17/05/18

Bonjour, j’ai une rupture totale du tendon femurale. Pourtant je ne ressent la douleur que lorsque je suis debout plus d’une minute. Est ce normale? Quelles sont les sequelles, en langage non médicale, d’une telle opération ? Merci d’avance et bon retablissement a tous.

Avatar de  JFG

JFG

/

26/06/18

bjr lors d’une chute brutale en glissant lors d’une marche sous la pluie, j’ai subi une rupture totale du tendon quadricipital. Prise en charge rapide aux urgences, et opéré dans la même journée,mise en place de 2 ancres (vis percées )plus ligatures ,suivi de 2 jours d’hospitalisation. Jambe gauche immobilisée dans une attelle de Zimmer ,jours et nuits, pendant 6 semaines,traitement journalier ( piqure) pour éviter la phlébite, et prise de sang hebdomadaire pour contrôle des globules blancs. Puis, 30 séances de rééducation, pour retrouver la flexion / extension, plus de la masse musculaire . bilan, après 10 mois,j’ai retrouvé une grande autonomie… simplement, quelques petites sensations désagréables lors de changement de temps,et une petite gêne lors de descente longue d’escalier. entretien de la forme et renfort musculaire avec un vélo d’appartement et je privilégie la marche à pied lors de mes déplacements quotidiens . ah oui, je suis âge de 61 ans, et je continue normalement mes activités de loisirs,marche et parcours de pêche !

Avatar de  Barbara

Barbara

/

24/07/18

Bonjour Suite à une chute je me suis déchiré le tandon du quadriceps à 70% J’ai eu une intervention chirurgicale 6 jour hospitalisé un mois sans pratiquement bouger deux après je mâche mais j’ai pas encore récupéré J’aimerais savoir à combien on peut évaluer Les séquelles sur ce type d’accident Merci

Avatar de  Christian Cossement

Christian Cossement

/

27/08/18

Après plus d’une année (Avril 2017) j’ai été opéré d’une rupture du tendon quadricipital. Actuellement, toujours une douleur dans le genou et difficulté dans les escaliers. Estimation douleur : parfois 6/10. Est-ce normal

Avatar de  PIERRONT

PIERRONT

/

05/11/18

Victime d’une chute le 22 décembre, la rupture du tendon est réparée le 26/12; aujourd’hui, la jambe atteinte n’a récupéré que la moitié de sa potentialité; le 6 juin, une autre chute provoque la rupture du tendon quadriceps de l’autre jambe, opération le 6juillet! Aujourd’hui, après 6 semaines de revalidation intensive en hôpital, je ne marche qu’avec 2 béquilles 1 à la maison, je conduis ma voiture, les 2 genoux fléchissant toujours si je ne les bloque pas volontairement; un orthésiste provoque un appareillage de la hanche au pied pour remédier à cela en me disant que les béquilles ne seront plus nécessaires; j’ai 80 ans, ai fait il y a 1 an un petit avc qui rend quelque peu l’équilibre instable, suis diabétique contrôlé; que pensez-vous de cette situation? Merci.

Avatar de  Henri

Henri

/

11/03/19

Bonjour, Je suis un homme de 46 ans, un peu en surpoids mais un peu sportif tout de même (course à pied, marche nordique, …). Fin mai 2018, j’ai fait une mauvaise chute lors d’une randonnée. Le résultat a été le suivant : rupture totale du tendon quadricipital, rupture totale du rétinaculum patellaire médial, plus qq autres petites choses : entorse de la cheville avec déchirure du ligament et déchirure musculaire au niveau du mollet. J’ai été opéré 15 jours après ma chute (j’étais à l’étranger, le temps d’être rapatrié, mon médecin pensait à une entorse …). Je suis resté 6 semaines avec une attelle du haut de la cuisse jusqu’à la cheville. Il a fallut un mois avant de pouvoir recommencer à plier le genou, 2 mois avant de pouvoir reconduire. Depuis mon opération, j’en suis à près de 90 séances de kiné, plus des séances de musculation (rameur, vélo, presse) sur conseil de mon chirugien pour remuscler mon quadriceps. Je n’ai quasiment aucune douleur et je remarche sans problème malgré un léger boitillement d’évitement (en fait, j’essaie inconsciemment de rester le moins longtemps possible sur ma jambe droite blessée, qui est aussi ma jambe d’appel). Par contre, je suis toujours dans l’impossibilité de courir ne serait ce que 5 metres pour attraper un bus, mon genou me fait l’impression de lacher (à la réception). J’éprouve également toujours de petites difficultés dès que le terrain n’est pas plat. Et surtout, j’éprouve de grosses difficultés à descendre un escalier, je suis obligé de me tenir de peur de tomber. Je ne vois plus de progrès depuis le début de l’année. Mon kiné ne comprend pas, et invoque au choix : c’est dans la tête, il faut du temps, c’est la programmation du muscle qui le fait réagir avec du retard, … Est ce normal, est ce que je dois me résoudre à vivre avec ce handicap, ou bien est ce que je peux raisonnablement espérer un progrès ? Merci beaucoup

Avatar de  Fabrice

Fabrice

/

12/03/19

Bonjour Henri, la force du quadriceps joue un role majeur dans la réhabilitation, quand je fais de la presse à cuisse ou du legs extension, je constate la différence de force entre les deux jambes, plus la force sera récupérer et mieux sera le verrouillage du genou. La piscine aide à retrouver l’aisance articulaire et la récupération musculaire. Penser à l’éléctrostimulation(COMPEX) pour favoriser la récupération et massage avec le baume du tigre, les kinés orientent mais le plus gros du travail c’est nous qui le finalisont. Pour réapprendre à courir en salle fitness tenez vous avec vos mains sur un tapis de course à 6 km/h puis à 7 km/h progressivement sans trop forcé. Bon courage à vous

Avatar de  Dr Philippe Paillard

Dr Philippe Paillard

/

14/03/19

Bonjour Henri, Il me paraît malheureusement difficile de donner un avis sur une simple description néanmoins le temps de récupération me paraît un peu long. Bien que les séances de musculation aident à renforcer le tonus musculaire il ne faut pas oublier de travailler la souplesse de ces derniers. Comme l’a dit Fabrice, la piscine peut être un bon moyen de travailler celle-ci. Ce que nous pouvons vous proposer, est de venir en consultation avec le Dr Paillard. Chirurgien spécialiste des traumatismes orthopédiques, le Dr Paillard pourrait vous recevoir et déterminer s’il est possible d’espérer un progrès. Voici le contact: Tél. : 01 77 71 25 55 Mobile : 06 26 53 05 30 mail : secretariat@drpaillard.com En espérant avoir répondu à vos attentes, nous vous souhaitons une bonne journée et restons à votre écoute. L’équipe du cabinet du Dr Paillard.

Avatar de  Djossouvi Patricia

Djossouvi Patricia

/

20/01/20

Bonjour, Suite à une chute sur une plaque de verglas en janvier 2017, j’ai dû subir une intervention en raison d’une rupture totale de mon tendon quadricipital gauche. Muscle remonté de 12 cm, perte de tonicité musculaire. Après 3 mois d’atelle et un nombre incalculable de séances de kiné,e etune prise de poids assez importante j’ai repris mes activités sportives et notamment la course à pied à 9 mois de l’opération. Seulement voilà une douleur persistante et plus ou moins importante dans le genou subsiste depuis 3 ans. Mon chirurgien me dit que cela ne devrait pas à ma conseillé de faire de nouveau de la kiné, proprioception, renfo musculaire etc…j’ai tout fait, absolument tout ce qu’il m’a dit. Il m’a injecter de l’acide hyaluronique (à mes frais), j’ai vaguement oublié la douleur durant quelques temps mais elle est très rapidement revenue. Après chaque running, j’ai mal, je ne peux quasiment plus marcher pendant quelques heures, danser est devenu compliqué car je sais que je lendemain je vais souffrir, conduire pendant plus de 2 ou 3 heures est devenu impossible. descendre des escaliers c’est compliqué. Mon entourage dit que j’appréhende une nouvelle chute, mais la douleur est bien réelle. J’en arrive à me dire que je vais devoir arrêter la course à pied mais sans aucune garantie de ne plus avoir mal, puisque même sans rien faire parfois le simple fait de laisser ma jambe dans la même position pendant un moment, me fait mal. Je commence à déprimer de cette situation et ne trouve pas d’écoute médicale. Je suis un peu désespérée

Avatar de  Mohammed

Mohammed

/

10/02/20

Je suis tombé lors d’un duel aérien au foot il y a une semaine, tout mon poids sur la jambe droite. Je suis directement allé aux urgences le lendemain à chaud et l’interne a conclu à une entorse bénigne sauf que je ressens des douleurs plus que intenses et il m’est impossible de tendre la jambe ou de la bouger. Pensez-vous qu’il s’agisse d’une rupture ? Quel est le tarif de ce traitement ?

Avatar de  Sylvain

Sylvain

/

17/02/20

Bonjour docteur, pouvez-vous m’expliquer comment se déroule une opération sur le tendon quadricipital et me dire quel est son prix ? Merci d’avance pour votre retour.

Avatar de  Emmanuel

Emmanuel

/

11/03/20

bonjour docteur cela fait plusieurs mois que je souffre d’une tendinite au niveau du genou, mon médecin m’a dit que ça devrait passer mais je commence à m’inquiéter. Je ne pratique pas beaucoup de sport mais je marche beaucoup pour mon travail. Est-ce qu’il peut s’agir d’une rupture du tendon ?

Avatar de  Benjamin

Benjamin

/

13/03/20

Bonjour docteur, la rééducation fonctionnelle est-elle douloureuse ?

Avatar de  Tim

Tim

/

16/03/20

Bonjour, quels sont les complications pouvant arrivées après une rupture du tendon quadricipital ?

Avatar de  Fab

Fab

/

08/07/20

Bonjour Pierre-louis Bernard, ou en ete vous aujourd’hui, en combien de temps vous avez récupéré votre potentiel?