Sélectionner une page

Les bienfaits de la natation

|

Modifié le 25 février 2019

La natation, que ce soit la brasse, le crawl, le dos crawlé ou le papillon, se pratique toute l’année, mais l’été est la période idéale pour intensifier la pratique. C’est une discipline sportive qui apporte beaucoup de bienfaits à notre santé physique et mentale, et elle a l’avantage de ne présenter que très peu de contre-indications. La natation peut lutter contre les douleurs, combattre certaines maladies, éloigner le surpoids…

Ses bienfaits sur les muscles et les os

effet de la natation sur les musclesLa natation aide à garder et à développer la mobilité des articulations tout en améliorant le tonus musculaire, car c’est un sport complet qui fait travailler tous les muscles du corps. Le tonus musculaire s’améliore grandement, et cela va soulager les articulations, et cela aura un rôle très bénéfique pour les douleurs localisées aux genoux, au dos et aux hanches. Ce sport permet aussi de baisser le risque d’arthrose. En raison de l’absence de choc, il n’y a pas de contraintes sur les os, et c’est ce qui fait que la natation convient à tout le monde. Elle permet aussi de préserver et d’améliorer la santé des os chez les femmes en pré-ménopause ou en ménopause.

Ses bienfaits sur le système cardio-vasculaire

En faisant de la natation, il est possible de baisser le rythme cardiaque au repos, de réduire la tension artérielle et d’améliorer la circulation sanguine. Avec la pratique régulière de ce sport, l’efficacité et la puissance du cœur augmentent, et son travail sera plus simple aussi bien pendant l’effort qu’au repos. Cette activité d’endurance qui sollicite les membres intérieurs et supérieurs peut donc diminuer les facteurs de risque des maladies cardio-vasculaires. Mais elle sollicite également l’appareil respiratoire.

Ses bienfaits sur le mental

se sentir bien grâce à la natationLa natation est une discipline sportive qui apporte du plaisir, améliore l’estime de soi et la gestion de stress et baisse l’anxiété. Elle permet de se changer les idées et de se détendre, car c’est un moment de plaisirs où on peut laisser aux vestiaires les tracas pour les oublier un moment. Aussi, la dépense physique améliore la qualité du sommeil, et c’est ce qui va favoriser l’équilibre psychologique. Grâce à l’état d’apesanteur apporté par l’eau, tous les muscles se relâchent, de la sorte, le stress et les tensions laisseront place à un état de bien-être. Également, ce sport entraîne la production d’endorphines, l’hormone qui agit sur le cerveau, la moelle épinière et le système digestif, et elle apporte un sentiment de béatitude.

Ses bienfaits sur le risque de diabète et de surpoids

La pratique de la natation favorise la dépense en calories lors de l’effort et améliore le métabolisme. C’est donc l’activité parfaite pour brûler les calories. Les muscles entraînés peuvent aussi brûler les calories au repos. Ce sport permet ainsi d’augmenter le métabolisme pendant et après l’effort. La natation contribue à la perte de poids, et elle est importante pour garder sa stabilité. Pour les diabétiques, elle améliore l’équilibre glycémique. Le diabète de type 2 est dû au surpoids et au manque d’activité physique.

Ses bienfaits sur les œdèmes et les jambes lourdes

Lors de la pratique de la natation, les battements d’eau sculptent très vite la silhouette tout en stimulant la circulation sanguine. En nageant régulièrement, il est possible d’obtenir une silhouette longiligne et un joli buste. Ce sport améliore aussi le retour veineux, la circulation sanguine est améliorée, et il n’y a pas de rétention d’eau. Avec l’alternance des contractions et des décontractions musculaires, le pompage du sang dans les jambes est favorisé, et c’est pour cela que la natation est parfaite pour les personnes qui ont des jambes lourdes ou des problèmes veineux.

Docteur Philippe Paillard

À propos de l'auteur :

Spécialiste en chirurgie orthopédique et chirurgie du sport, le Docteur Philippe Paillard intervient sur les pathologies et traumatismes de la hanche, du genou, de l’épaule, du coude et de la cheville.

Page Facebook du Docteur Philippe Paillard Page Linkedin du Docteur Philippe Paillard