Menu

Menu

Guérir de l’omarthrose

Guérir de l’omarthrose

Une douleur constante à l’épaule ou qui arrive seulement quand on bouge le bras est peut-être le signe d’une arthrose de l’épaule. D’autres signes peuvent aussi mettre la puce à l’oreille comme les douleurs à l’épaule la nuit, les craquements pendant les mouvements de l’épaule ou des problèmes à bouger le bras. En effet, l’arthrose de l’épaule que l’on nomme aussi omarthrose est la destruction de manière progressive de l’articulation de l’épaule après l’usure du cartilage.

Traitement des pathologies de l'epaule à Paris - Tendons et clavicule - dr Paillard

Qu’est-ce que l’omarthrose ?

L’omarthrose est la destruction progressive du cartilage de l’épaule entraînant la formation de nouvelles excroissances osseuses, et c’est ce qui est source de douleurs. Il provoque une incapacité de bouger, mais cela dépend des tendons et des muscles avoisinants.

On trouve 2 types d’omarthrose : l’omarthrose centré ou arthrose primitive et l’omarthrose excentré.

Le premier est décelé pendant une radio, la tête de l’humérus et la glène de l’omoplate se trouvent face à face, l’articulation de l’épaule est alignée. Le second que l’on observe toujours via des résultats radiologiques relève que l’humérus se trouve plus bas que la glène de l’omoplate. Donc, il y a un décalage, et cela provoque la rupture des tendons rotateurs de l’épaule. Vu que la tête de l’humérus n’est plus bien maintenue, cela cause la force de l’arthrose. Avant de procéder au traitement, il faut déceler l’origine de l’omarthrose puisque le traitement peut être différent. C’est seulement la radiologie qui permet de détecter la présence de l’arthrose de l’épaule, et donc, d’évaluer l’état de l’os, des muscles et des tendons.

 

Le traitement de l’omarthrose

Qu’il soit centré ou excentré, l’omarthrose se traite médicalement. La guérison demande des traitements antalgiques et anti-inflammatoires pour soulager la douleur ainsi que des séances de rééducation adaptées pour garder la souplesse de l’épaule. Le traitement peut se faire également par des infiltrations de corticoïdes dans l’épaule touchée ou une viscosupplémentation. Ces traitements médicamenteux soulagent la douleur, mais n’empêchent pas l’évolution de la maladie. Cependant, cela doit toujours être effectué par un médecin ou un rhumatologue. Si le traitement médical ne fonctionne pas, surtout si c’est un omarthrose centré, il faut passer par une intervention chirurgicale pour remplacer l’articulation détruite par une articulation artificielle, c’est ce que l’on appelle la prothèse d’épaule. Cette opération est faite sous anesthésie générale et locorégionale complémentaire.

 

Les différentes prothèses de l’épaule pour traiter l’omarthrose

Il existe deux sortes de prothèses de l’épaule : la prothèse anatomique et la prothèse inversée.

La prothèse anatomique est utilisée pour remplacer seulement la tête humérale ou les 2 surfaces de la tête humérale et de la glène. Elle comprend une tête humérale métallique fixée par une tige plantée à l’intérieure de l’os du bras et une cupule en polyéthylène attachée par des plots sur la surface articulaire de la glène de l’omoplate.

La prothèse inversée est utilisée quand il y a une importante rupture de la coiffe des rotateurs associée à une arthrose de l’épaule ou quand la mise en place d’une prothèse anatomique ne permet pas de récupérer la mobilité de l’articulation. Cette prothèse va stabiliser l’humérus en face de la glène en articulant une cupule humérale avec une sphère fixée sur l’omoplate.

Dr Philippe Paillard

Article rédigé par le Dr Philippe Paillard

Spécialiste en chirurgie orthopédique et chirurgie du sport, le Docteur Philippe Paillard intervient sur les pathologies et traumatismes de la hanche, du genou, de l’épaule, du coude et de la cheville.

Commentaires

N’hésitez pas à laisser un commentaire au Dr Philippe Paillard, il vous répondra dans les meilleurs délais