Prendre rendez-vous en ligne avec Philippe PAILLARDDoctolib
Sélectionner une page

Prothèse totale de hanche : l’importance de la rééducation pour une reprise rapide

|

Modifié le 1 juillet 2019

prothèse totale de hancheLa pose d’une prothèse totale de la hanche est une opération chirurgicale qui a pour objectif de remplacer l’articulation de la hanche par une prothèse pour permettre un fonctionnement correct. La prothèse comprend une composante fémorale et une composante acétabulaire. La chirurgie est faite sous anesthésie générale, et le patient reste à l’hôpital 1 à 3 jours. Après l’opération, aller dans un centre de rééducation n’est pas obligatoire, avec les bons exercices et de la volonté, la rééducation peut se faire à la maison.

Les étapes de la rééducation après une prothèse totale de hanche

Après la pose d’une prothèse totale de la hanche, la rééducation est tout aussi importante que l’opération. Une rééducation négligée peut compromettre les efforts faits pour l’intervention et altérer le résultat. Les efforts fournis pendant la rééducation sont toujours rentables. Certes, une équipe médicale assiste et aide, mais c’est la participation du patient qui favorisera la guérison. Différents exercices physiothérapie sont faits après, mais seulement suivant les recommandations du physiothérapeute et/ou du chirurgien.

La première chose à faire est de se lever et de marcher dans le but de reprendre sa vie d’avant. Pour cela, la motivation est la seule clé. La prothèse est solide dès le premier jour toutefois, il faut marcher sur un terrain plat, prendre l’escalier avec une canne et après sans.

Ensuite, il faut récupérer la mobilité de la hanche, cela se fait naturellement, et la reprise des activités habituelles est suffisante. Après, il revient au patient de renforcer les muscles fessiers qui sont garants de l’équilibre en faisant encore de la marche. Afin d’assurer l’équilibre au début, le patient a recours à une canne, cela est fait pour éviter les chutes. Mais elle peut être abandonnée progressivement sur les conseils du kinésithérapeute et suivant la progression du patient.

Les conseils utiles pour une reprise opérationnelle rapide

C’est vrai que pour une reprise opérationnelle après l’implantation d’une prothèse totale de la hanche, la rééducation avec le kinésithérapeute est importante, mais ce n’est pas suffisant, il faut faire des exercices chez soi. L’idéal est de marcher matin, midi et soir une vingtaine minutes par jour et tous les jours jusqu’au rétablissement. Mais rien n’empêche le patient de joindre l’utile à l’agréable via des exercices agréables comme rendre visite à des amis, sortir en ville…

Pour éloigner les problèmes, il faut éviter les mouvements brusques, les chocs sur la prothèse, le port de charges et les positions acrobatiques. Concernant la douleur, elle est parfois présente, il faut apprendre à gérer habilement la rééducation. Elle peut aussi être supportée passivement, la prendre comme un signe pour repousser les limites un peu plus tous les jours. Si la douleur reste forte, il faut alors revoir la rééducation de façon plus douce, mais plus souvent et plus longtemps.

Docteur Philippe Paillard

À propos de l'auteur :

Spécialiste en chirurgie orthopédique et chirurgie du sport, le Docteur Philippe Paillard intervient sur les pathologies et traumatismes de la hanche, du genou, de l’épaule, du coude et de la cheville.

Page Facebook du Docteur Philippe Paillard Page Linkedin du Docteur Philippe Paillard