Prendre rendez-vous en ligne avec Philippe PAILLARDDoctolib
Sélectionner une page

L’hospitalisation ambulatoire : intérêts et bénéfices pour le patient en orthopédie

|

Modifié le 2 août 2019

L’hospitalisation ambulatoire est la prise en charge d’un patient avec une durée limitée, une journée au maximum, le malade rentre donc chez lui le jour même de l’intervention chirurgicale. Cette une nouvelle façon de faire est en plein essor, et elle a de multiples avantages pour les malades orthopédiques.

Qu’est-ce que l’hospitalisation ambulatoire ?

chambre ambulatoireL’hospitalisation ambulatoire se fait en moins d’une journée, c’est une chirurgie très qualifiée, et des actes très techniques peuvent être réalisés. Les interventions pratiquées concernent le genou : la greffe du ligament croisé antérieur et l’arthroscopie pour réparation méniscale ou méniscectomie, la hanche : la pose de prothèse totale de la hanche et l’avant-pied : toutes les interventions de la correction de l’hallux valgus, de la maladie de Morton et des métatarsalgies. Elle est réalisée de la même manière qu’une hospitalisation classique et dans les mêmes conditions techniques qu’en chirurgie : passage au bloc opératoire, mode anesthésique et surveillance en salle de réveil. Cependant, quelques conditions doivent être remplies pour profiter de l’hospitalisation ambulatoire. Il faut que le malade ait un téléphone pour pouvoir être appelé et pour appeler après le retour à domicile. Il faut aussi qu’il puisse être ramené à domicile suite à l’intervention. Également, il est important qu’il ne se retrouve pas seul la nuit après l’intervention sous anesthésie générale.

Une grande mobilisation pour une hospitalisation ambulatoire

L’hospitalisation ambulatoire demande une organisation rigoureuse aussi bien dans la préparation que pendant le suivi postopératoire. Afin que le malade en orthopédie puisse quitter l’hôpital le jour même, tout est déjà mis en œuvre, et cela, dans les meilleures conditions de sécurité. L’équipe soignante fait une évaluation préopératoire, le chirurgien et l’anesthésiste s’assurent que le patient orthopédique rempli toutes les conditions pour subir une intervention en ambulatoire. Le corps médical doit informer le patient et ses accompagnants des consignes pré et postopératoires ainsi que les suites opératoires. Avant le départ du patient, le praticien est dans l’obligation de vérifier qu’il peut marcher, qu’il n’a pas de nausées et que sa douleur est contrôlée. Un numéro accessible 24 h/24 est donné. Pour savoir que le malade est en bonne santé, un membre de l’équipe soignante le contacte le lendemain de l’intervention.

Tous les intérêts de l’hospitalisation ambulatoire

hospitalisation ambulatoireL’hospitalisation ambulatoire présente plusieurs avantages pour le patient en orthopédie. Ce mode opératoire se passe seulement en quelques heures, ce qui fait que le patient orthopédique est moins exposé aux infections nosocomiales que l’on peut contracter pendant les séjours à l’hôpital, le risque d’infection est diminué par 4. Vu que l’hospitalisation ne dure qu’une journée, il retourne rapidement chez lui pour retrouver un environnement familier, ce qui va lui permettre de gérer plus facilement le postopératoire. C’est donc un meilleur confort pour le patient, car même si les équipes soignantes font tout pour contribuer au bien-être des patients, une chambre d’hôpital est toujours un lieu public et impersonnel. Également, la chirurgie en ambulatoire évite au patient orthopédique d’être en position allongée très longtemps, et cela baisse grandement le risque de phlébite associé à l’immobilité. Le coût de l’hospitalisation est aussi réduit en raison de la réduction du temps d’hospitalisation. Notons que l’intervention est mieux vécue par les malades d’ailleurs, nombreux sont satisfaits de ce mode opératoire. Cela se ressent aussi auprès des proches du patient et des professionnelles de santé. Pour les services hospitaliers, la chirurgie ambulatoire offre un gain d’efficacité dans l’organisation de la chirurgie. Les courts séjours à l’hôpital optimisent l’organisation des blocs opératoires, les équipes gagnent du temps, et la qualité des conditions de travail est également améliorée. Cela permet de baisser les coûts d’hospitalisation puisqu’il n’y a pas d’hébergement de nuit.

Docteur Philippe Paillard

À propos de l'auteur :

Spécialiste en chirurgie orthopédique et chirurgie du sport, le Docteur Philippe Paillard intervient sur les pathologies et traumatismes de la hanche, du genou, de l’épaule, du coude et de la cheville.

Page Facebook du Docteur Philippe Paillard Page Linkedin du Docteur Philippe Paillard