Sélectionner une page

Ondes de choc

Qu’est ce que les ondes de choc ?

Les ondes de choc thérapeutiques sont une méthode de traitement par électro stimulation. Les ondes de choc délivrent des petites décharges électriques.

Deux types d’ondes de choc existent : les ondes de choc extra corporelles et les ondes de choc radiales.

Les ondes de choc radiales sont actuellement utilisées en médecine du sport du fait de leur facilité d’utilisation :

  • Appareil de taille réduite et silencieux.
  • Facilité d’application avec l’embout mobile.
  • Absence de nécessité d’anesthésie et bonne acceptation du traitement par le patient.

Qu’est ce que le traitement par ondes de choc ?

Le traitement thérapeutique par ondes de choc permet de traiter notamment les pathologies tendineuses et les lésions fibreuses chroniques par :

  • action mécanique,
  • action antalgique et anti-inflammatoire locale.

Il s’agit de traumatiser par les ondes de choc le tendon pathologique pour favoriser une cicatrisation.

Quelles sont les pathologies traitées par les ondes de choc ?

Les pathologies traitées sont en général les suivantes:

  • Epicondylite humérale radiale. (tennis elbow).
  • Tendinopathies calcifiantes de l’épaule.
  • Epitrochleite (épicondylite humérale ulnaire, Golf elbow).
  • Bursite trochantérienne.
  • Tendinopathie rotulienne.
  • Périostite.
  • Achyllodynie.
  • Fasciite plantaire.
  • Entésopathies chroniques.
  • Point Trigger douloureux.

Comment se déroule une séance ?

Les ondes de choc sont d’origine ultrasonore de très haute énergie, elles agissent directement dans les tissus, à distance de la peau (on ne ressent pas les percussions au contact de la peau).

Déroulement d’une séance type :

  • Localisation par la palpation de la zone à traiter.
  • Application d’un gel de contact.
  • Délivrance de 2000 à 3000 impulsions à 2.5 Bars.
  • Pas de nécessité d’anesthésie.

Généralement, 4 à 6 séances à intervalle d’une semaine sont réalisées de 5 à 10 minutes chacune.

Une amélioration de la symptomatologie apparait progressivement, mais il faut attendre environ 6 semaines après la dernière séance pour obtenir la cicatrisation totale.

Quelles sont les suites ?

La poursuite de l’activité sportive est souvent possible pendant la phase de traitement à condition de respecter la douleur et de doser les sollicitations excessives de la zone traitée.

On obtient rapidement une indolence et une amélioration de la qualité de vie, tout en conservant une activité physique modérée en dessous du seuil douloureux.
Ce traitement est une alternative intéressante à la chirurgie et aux infiltrations de corticoides pour le traitement des tendinopathies.