English
Sélectionner une page

Chirurgie du genou

Atteintes des ligaments ou des ménisques, arthrose, dysfonctionnement des rotules… Des pathologies typiques de la chirurgie du genou qui nécessitent des gestes thérapeutiques pour retrouver toute la fonctionnalité de l’articulation.

Ligamentoplastie du genou

Lors d’un effort physique ou consécutivement à un traumatisme, le ligament du genou peut se rompre. Or, sa cicatrisation ne peut se faire spontanément : pour réparer le ligament croisé antérieur, le chirurgien procède à la ligamentoplastie du genou.

Chirurgie méniscale

Les ménisques, ces coussins qui jouent un rôle d’amortisseurs fondamental pour la protection du genou, peuvent au fil du temps s’affiner. Ils deviennent fragiles et peuvent être lésés au cours d’une activité physique, d’un choc. La chirurgie méniscale se fait sous arthroscopie du genou : d’infimes incisions sont réalisées pour réparer les lésions du ménisque.

Prothèse totale du genou

L’arthrose, cette dégénérescence et usure du cartilage touche entre autres le genou, entraînant douleur et difficulté à accomplir les gestes du quotidien ou certains gestes spécifiques. En posant une prothèse de genou, l’articulation bénéficie de nouveau d’une liberté de mouvements et d’une indolence.

Prothèse unicompartimentale du genou

En cas d’arthrose, l’articulation du genou peut être usée sur une partie délimitée. Dans cette situation, le chirurgien propose la mise en place d’une prothèse unicompartimentale du genou, c’est-à-dire de remplacer précisément les parties abîmées de l’articulation par une prothèse partielle.

Recentrage rotulien

Lorsqu’un dysfonctionnement rotulien est constaté avec des symptômes tels que gêne, douleurs, gonflements ou blocages, l’indication thérapeutique est le recentrage rotulien. Cette chirurgie du genou vient rééquilibrer l’articulation en positionnant précisément la rotule dans l’axe de la trochlée, c’est-à-dire du genou.

Chirurgie cartilagineuse du genou

Traumatisme, efforts physiques répétés ou croissance imparfaite, telles sont les causes principales de la lésion du cartilage du genou. Provoquant des douleurs, gonflements ou sensations de gêne, cette lésion peut être résorbée grâce à la chirurgie cartilagineuse du genou.

L’ostéotomie tibiale de valgisation

Pour traiter l’arthrose du genou, l’une des opérations consiste à intervenir sur le tibia à son extrémité supérieure pour lui redonner un axe harmonieux par rapport à l’articulation du genou : l’ostéotomie de valgisation, réalisée sous contrôle radiologique implique la pose d’une plaque le temps de la consolidation osseuse.

Reprise de prothèse du genou

La pose d’une prothèse donne une seconde vie à l’articulation. Néanmoins, il arrive celle-ci s’use avec le temps entrainant parfois même le descellement de la prothèse. Elle n’assure plus sa fonction correctement et le chirurgien procède alors à la reprise de prothèse du genou afin de redonner à l’articulation sa liberté de mouvements et de façon indolore.