English
Sélectionner une page

Chirurgie de l’épaule

La chirurgie de l’épaule propose des gestes spécifiques selon les maux dont l’articulation souffre : coiffe des rotateurs ou rupture des tendons de l’épaule, pose et reprise de prothèse, stabilisation de l’épaule… Chaque objectif thérapeutique définit la stratégie chirurgicale adéquate.

Réparation de la coiffe des rotateurs

A force de gestes répétitifs des membres supérieurs ou à cause de l’usure naturelle, peut apparaître une rupture de la coiffe des rotateurs. Ces tendons qui permettent la bonne mobilité de l’épaule se rompent suite à un frottement fréquent contre l’os de l’acromion : l’opération chirurgicale est alors une solution réparatrice adéquate.

Acromioplastie de l’épaule

L’acromioplastie de l’épaule est indiquée lorsqu’un conflit sous-acromial s’est installé : douleur et perte de mobilité notamment en levant le bras, en sont les principaux signes. L’intervention consiste à donner un espace de glissement suffisant aux tendons, supprimant ainsi les douleurs et l’usure prématurée des tendons.

Chirurgie du biceps

La pratique de sport intensif entraîne parfois des blessures, comme la tendinopathie pouvant aller jusqu’à la rupture du biceps, plus précisément sa désinsertion. Ce traumatisme nécessite une chirurgie du biceps afin de récupérer une mobilité normale.

Stabilisation de l’épaule

Suite à un traumatisme, certaines structures comme les ligaments de l’articulation de l’épaule peuvent être fragilisées, ne jouant plus leur rôle de maintien de l’articulation. L’épaule a tendance à se déboiter même lors de simples gestes du quotidien. On parle d’épaule instable : un trouble résorbé par la chirurgie de stabilisation de l’épaule.

Stabilisation acromio-claviculaire

Causée par un traumatisme, la luxation de l’articulation acromio-claviculaire ne peut se réduire spontanément. Pour lui permettre de fonctionner à nouveau normalement, le chirurgien prévoit une stabilisation acromio-claviculaire : la clavicule est repositionnée, de manière durable.

Calcification des tendons de l’épaule

Lorsqu’on parle de calcification de l’épaule, on évoque en réalité le dépôt de calcium sur les tendons de l’articulation. Source de douleurs, cette pathologie peut être traitée par l’arthroscopie de l’épaule : grâce à quelques incisions, la structure musculaire est respectée favorisant la récupération postopératoire.

Prothèse totale de l’épaule

L’arthrose induite par la répétition de gestes des membres supérieurs ou liée à une usure naturelle du cartilage provoque perte de mobilité et douleurs. La mise en place d’une prothèse d’épaule parvient à résorber ses symptômes pour récupérer un confort articulaire.