Sélectionner une page

Injection et infiltration

Les injections et infiltrations sont des traitements adaptés aux personnes souffrants principalement d’arthrose. Elles peuvent être proposées pour traiter les douleurs aiguës mais aussi pour traiter les prémices de l’arthrose.

Quelle est la différence entre une injection et une infiltration ?

Une injection, appelée viscosupplémentation, est une injection d’acide hyaluronique. Cette infiltration est généralement effectuée pour traiter une lésion cartilagineuse ou une arthrose naissante.
Elle consiste à injecter de l’acide hyaluronique pouvant donner à l’articulation une souplesse, une diminution des frottements et ainsi une diminution des douleurs.
Dans une articulation saine, le cartilage est recouvert par un liquide permettant la lubrification naturelle de l’articulation: le liquide synovial.
L’acide hyaluronique fait partie naturellement de ce liquide synovial.
En vieillissant, la quantité de liquide diminue et les chocs sont moins bien absorbés.
La viscosupplémentation, injectée directement dans l’articulation touchée par l’arthrose, améliore la mobilité et réduit les douleurs.

Le traitement appelé infiltration est une infiltration de corticoïdes, puissant anti inflammatoire à base de cortisone, permettant de soulager les douleurs articulaires liées principalement à l’arthrose. Il peut arriver que les infiltrations de corticoïdes soient proposées pour soulager les douleurs liées à une tendinite. Dans ce cas précis, elles interviennent pour accompagner le patient dans sa rééducation afin d’optimiser les séances grâce à une douleur moindre.

Qu’est ce que l’arthrose ?

L’arthrose est une maladie du cartilage qui recouvre les deux extrémités d’un os déterminant une articulation. Cette maladie peut être primitive ou secondaire à un traumatisme, un  surmenage de l’articulation, une malformation. Cette maladie augmente avec l’âge et se caractérise par la dégradation du cartilage. Cette diminution du cartilage entraîne une augmentation des résistances et des frottements, d’où la production de liquide synovial par l’articulation pour la lubrifier. Mais ce liquide n’est pas de qualité suffisante pour assurer une bonne lubrification.
L’injection d’acide hyaluronique va donc permettre de compenser l’absence de liquide synovial et de jouer son rôle naturel de lubrifiant.

Quelles sont les précautions à prendre avant une infiltration ou injection ?

Il est important de signaler au médecin toute fièvre, toute infection quelconque, toute lésion cutanée (plaie en particulier), toute prise d’aspirine et/ou d’anti-coagulant dans les jours précédant l’examen, toute allergie à l’iode.  Ce traitement est déconseillé aux femmes enceintes.

Quelles sont les suites ?

Le repos de l’articulation est essentiel le jour même et le lendemain de l’injection ou de l’infiltration.

Les manœuvres de force, les gestes répétitifs dans la vie professionnelle ainsi que les gestes sportifs devront être stoppés au moins 48 heures. Ensuite, une activité physique douce est conseillée entre chaque injection (type vélo loisir). L’effet ne se manifestera  qu’après quelques jours ou quelques semaines. En fonction de l’activité professionnelle, le traitement nécessitera peut-être un arrêt momentané de travail.