Prendre rendez-vous en ligne avec Philippe PAILLARDDoctolib
Sélectionner une page

Les évolutions de la prise en charge du patient en chirurgie orthopédique

Toute chirurgie orthopédique a pour but de soulager la douleur ou atténuer l’incapacité, mais cela peut aussi entraîner de l’anxiété, des préoccupations, un sentiment d’impuissance… chez les patients.
Se préparer mentalement et physiquement est donc très important pour favoriser une récupération rapide, et ainsi, éviter de prolonger les séjours à l’hôpital et réduire les complications qui peuvent en découler. Pour que le patient puisse se préparer dès la phase préopératoire, le corps médical se doit de lui fournir suffisamment d’informations notamment, sur les conséquences de l’intervention et son état de santé postopératoire (physique et mentale).

Tout savoir sur le RRAC en orthopédie

La Récupération Rapide Après Chirurgie en abrégé RRAC est basée sur des faits scientifiques établis et validés, et elle consiste à optimiser les techniques et les soins avant, pendant et après la chirurgie orthopédique. Ses objectifs sont de baisser les risques de complications, de limiter la douleur par une prise en charge multimodale et de rendre le patient autonome rapidement.
La mise en place de la RRAC demande l’implication d’une équipe pluridisciplinaire, dont l’anesthésiste, le chirurgien, le soignant, le diététicien, le kinésithérapeute et autre. Ils travaillent tous ensemble pour redéfinir les protocoles et l’organisation des soins, le plus important consiste à minimiser les réponses physiologiques en rapport avec le stress chirurgical. La mise en place de cette médecine moderne a permis de diminuer de manière significative la durée d’hospitalisation du patient et d’aboutir à des prises en charge ambulatoire.

Néanmoins, il faut savoir que la RRAC ne s’applique qu’à des interventions programmées vu qu’elle demande une préparation spécifique et une meilleure information du patient. Pour pouvoir y participer, il faut que le patient accepte ce mode de prise en charge. Conscient de la procédure, il devient l’acteur principal de sa propre guérison. Il peut retrouver rapidement son environnement familier et ses activités quotidiennes habituelles en toute sécurité, mais tout en étant en contact régulier avec la clinique une fois chez lui.

La chirurgie ambulatoire en orthopédie

Si toutes les conditions sont remplies, la RRAC peut aussi être remplacée par l’ambulatoire. Avec l’évolution des techniques chirurgicales et anesthésiques, il est désormais possible d’élargir la liste des interventions réalisées en ambulatoire : prothèse de hanche ou de genou, chirurgie de l’avant-pied, chirurgie de l’épaule, ménisque et ligamentoplastie de genou. Si le geste chirurgical s’y prête, si le mode de vie du patient, son environnement social et familial et son habitat sont compatibles, si un réseau de soins peut être au préalable organisé (infirmières, généraliste, kinésithérapeute…) le patient est éligible à l’ambulatoire.

C’est une prise en charge avec une durée d’hospitalisation inférieure ou égale à 12 heures, en clair, le patient rentre le matin et ressort le soir. De la sorte, il est le seul acteur principal de sa prise en charge. Dans ce cas-là, le médecin prescrira à l’avance les différentes ordonnances de médicaments : antalgiques, anti-inflammatoires, anticoagulants… les pansements, les soins infirmiers et de kinésithérapie… C’est nécessaire pour préparer la prise en charge avant l’admission. C’est après que le patient se rendra chez l’anesthésiste. La zone opératoire doit également être dépilée, et il faut prendre une douche avec un savon antiseptique. L’avantage avec la chirurgie ambulatoire en orthopédie, c’est qu’il y a moins de risques d’infections nosocomiales et que tout est fait pour anticiper les complications postopératoires et pour préserver la qualité ainsi que la sécurité des soins. C’est une chirurgie assurée avec des gestes techniques bien maîtrisés et une grande attention portée au patient.

Docteur Philippe Paillard

À propos de l'auteur :

Spécialiste en chirurgie orthopédique et chirurgie du sport, le Docteur Philippe Paillard intervient sur les pathologies et traumatismes de la hanche, du genou, de l’épaule, du coude et de la cheville.

Page Facebook du Docteur Philippe Paillard Page Linkedin du Docteur Philippe Paillard